Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 10:57

 

 

Pour le retrait du décret sur l’accueil collectif

Ni sardines ni à la consigne,

les bébés doivent garder bonne mine !

Alerte Générale pour la petite enfance !

 

Le collectif  « pas de bébé à la consigne » sera présent lors du défilé unitaire  du samedi 1er Mai 2010 à Amiens.

 

Nous invitons toutes les personnes à nous rejoindre à 10 Heures 00 face à l’Hôtel de ville d’Amiens afin de créer un groupe facilement identifiable.

 

Venez nombreux pour défendre nos revendications :

è Le gouvernement prépare la publication d’un décret sur les modes d’accueil collectif qui :

autorisera un établissement de 60 places à accueillir certains jours jusqu’à 72 enfants,

● abaissera la proportion des professionnels les plus qualifiés auprès des enfants de 50 à 40%,

● inclura les directrices adjointes dans l’effectif auprès des enfants pour un quart de leur temps de travail,

● officialisera les nouveaux « jardins d’éveil » pouvant accueillir des enfants de 2 à 3 ans avec un adulte s’occupant de 12 enfants voire plus, alors que ce taux est d’un adulte pour 8 enfants du même âge en crèche.

Plus d’enfants confiés à des équipes moins qualifiées, c’est moins de disponibilité et d’attention, plus d’insécurité matérielle et affective pour chaque enfant, plus de stress pour les professionnelles !

 

è Cela annonce une dégradation de la qualité d’accueil des jeunes enfants et des conditions de travail des professionnels. Ces mesures du décret rejoignent d’autres régressions en cours, comme la réduction de 60 à 30 heures du temps de formation initiale des assistantes maternelles agréées qui accueillent les enfants à leur domicile. Ou comme la suppression de milliers de postes d’enseignants et la fermeture de classes de tout petits en école maternelle. A cela s’ajoute la transposition de la directive européenne « services » (ex-Bolkenstein) dans le droit français qui vise à inclure le secteur de l’accueil des jeunes enfants dans le champ concurrentiel et ouvrirait la porte à la déréglementation totale de l’accueil collectif et à la suppression des subventions publiques aux établissements.

Ainsi le gouvernement engage la grande braderie des modes d’accueil, augurant d’un bond de 40 ans en arrière vers des modes « discount » de  garde « low-cost ».

 

Parents, professionnels, citoyens, nous voulons préserver et développer des modes d’accueil et une scolarisation des jeunes enfants de qualité. Cela passe par :

●Le retrait du décret modifiant la réglementation sur les établissements d’accueil collectif des jeunes enfants,

● Un plan ambitieux de formation de professionnels de la petite enfance au lieu du « plan métier » très insuffisant du gouvernement (pour permettre de créer les 400 000 places d’accueil manquantes),

● L’accès facilité pour les professionnelles ayant un CAP petite enfance et pour les assistantes maternelles agréées qui le souhaitent aux formations d’auxiliaire de puériculture pour travailler en structure collective,

● Le maintien et l’amélioration des taux actuels de professionnels qualifiés et des ratios d’encadrement,

● L’exclusion des modes d’accueil collectif et individuel du champ de la directive services.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 21:54
Communiqué des Fédérations CGT de la Santé, des Services publics et du Commerce et des services
 Alerte générale
pour la petite enfance

Le collectif « Pas de bébés à la consigne » appelle à une mobilisation dès maintenant et durant tout le mois de mai

 

La réussite de la journée nationale d’action, de grève et de manifestations, le 8 avril 2010 confirme l’ampleur de la mobilisation contre le projet d’assouplissement des règles d’accueil des enfants en crèche.

 

Après le succès des mobilisations du 17 février et du 11 mars, à nouveau 10 000 personnes ont manifesté à Paris entre Port-Royal et le secrétariat d’Etat à la Famille le jeudi 8 avril 2010, des milliers de personnes se sont aussi rassemblées lors des 50 rassemblements sur tout le territoire.

 

Cette troisième journée d’actions atteste la vigueur d’un mouvement d’une ampleur inédite de la petite enfance.

 

Seule Nadine Morano n’a vu qu’un mouvement qui « s’essouffle »……
Devant un mouvement qui ne se dément pas, Nadine Morano persiste et signe en répétant qu’elle ne modifierait pas le décret qui permettrait d’augmenter ponctuellement les capacités d’accueil des crèches et de réduire le nombre de personnels diplômés (auxiliaire de puériculture, éducateur de jeunes enfants...) au profi t de personnels moins qualifiés, comme les titulaires de CAP Petite enfance.

 

Le collectif « Pas de bébés à la consigne ! » est déterminé à rester mobilisé jusqu’au
- Retrait du décret sur l’accueil collectif,
- Retrait de la proposition de loi sur les maisons d’assistantes maternelles,
- Rétablissement des postes d’enseignants supprimés avec leurs conséquences pour la maternelle,
- Et l’ouverture de négociations pour un plan d’urgence de la petite enfance.

Le collectif « pas de bébés à la consigne » appelle à une mobilisation qui redouble d’envergure.

 

Le collectif sollicite les groupes parlementaires pour des rencontres, et organise une initiative avec un point presse le 29 avril 2010 à 11 heures devant l’Assemblée Nationale pour exiger le retrait de la proposition de loi sur les assistantes maternelles.

Le collectif s’adresse aux élus locaux afin qu’ils prennent position pour le retrait du nouveau décret sur l’accueil collectif et qu’ils s’engagent à ne pas l’appliquer quoiqu’il advienne.

Le collectif demande à tous les professionnels et parents d’envoyer un courrier à Monsieur Le Président de la République, accompagné de l’argumentaire contre le décret.

 

 Le collectif appelle à participer aux manifestations du 1er mai.

 

Le collectif appelle à une journée de grève générale de la petite enfance le jeudi 6 mai 2010 : il demandera à être reçu par le Président de la République et une manifestation à Paris partira à 10 heures de la place de la Bastille.

 

Le collectif appelle tous les professionnels et les parents à une manifestation à caractère national le samedi 29 mai 2010.

 

La Cgt, impliquée dans le collectif, demande à toutes ses organisations de contribuer au succès de ces initiatives et de participer à la construction de collectifs départementaux « pas de bébés à la consigne ».

 

POUR LE PRESENT ET POUR L’AVENIR DE NOS ENFANTS
POUR LE DEVELOPPEMENT D’UN SERVICE PUBLIC DE LA PETITE ENFANCE

Le 15 avril 2010

Partager cet article
Repost0
6 avril 2010 2 06 /04 /avril /2010 10:15
Communiqué de la Fédération Cgt des Services Publics.
Petite enfance :
Tous ensemble le 8 avril !
  

Pour le retrait du projet de décret sur l’accueil collectif, Pour l’ouverture de négociations en faveur d’un plan d’urgence pour l’accueil de la petite enfance et la formation,

Le vendredi 26 mars 2010, le collectif « Pas de bébés à la consigne » a été reçu par le Directeur de cabinet de Madame Morano. Il ressort de cette rencontre que le gouvernement persiste à ne pas vouloir entendre les revendications des personnels de la petite enfance.

 

Les membres du collectif « Pas de bébés à la consigne », dans lequel la Fédération Cgt des Services Publics a pris toute sa place, ont décidé d’appeler à une nouvelle journée nationale d’actions, de grève et de manifestations le jeudi 8 avril 2010 pour exiger du gouvernement :


- Le retrait du nouveau décret sur l’accueil collectif des jeunes enfants,

 
- Un plan ambitieux de formations de professionnels qualifiés pour créer les 400 000 places d’accueil manquantes,


- Le rétablissement des postes d’enseignants supprimés pour que chaque famille qui le souhaite puisse scolariser son enfant entre 2 et 3 ans dans des conditions adaptées à son âge,


- L’exclusion des modes d’accueil collectifs et individuels du champ de la directive européenne « services »,

 
- Le retrait de la proposition de loi créant les maisons des assistantes maternelles.

 

Pour le présent et pour l’avenir de nos enfants,
Pour le développement d’un service public de la petite enfance

 

A PARIS :
manifestation à 10 heures : M° Luxembourg
jusqu’au ministère de la famille
assemblée générale à 14h30 : la Bourse du Travail,
Salle Hénaff, 85 rue Charlot 75003 PARIS

Partager cet article
Repost0
31 mars 2010 3 31 /03 /mars /2010 10:12
Pour le présent et pour l’avenir de nos enfants,
pour le développement d’un service public de la petite enfance,
tous ensemble le 8 avril 2010 
Communiqué de la Fédération CGT des Services publics - 24 mars 2010
 

Le secrétariat d’Etat à la famille a informé le collectif « Pas de bébés à la consigne » d’une proposition de rencontre le vendredi 26 mars 2010.

 

Réunis hier soir, les membres du collectif « Pas de bébés à la consigne », dans lequel la Fédération Cgt des Services Publics a pris toute sa place, ont décidé de se rendre à cette entrevue avec des exigences :


- Le retrait du projet de décret sur l’accueil collectif,

 
- L’ouverture de réelles négociations en faveur d’un plan d’urgence pour l’accueil de la petite enfance et la formation.

 

La Fédération cgt des Services Publics, dans l’attente des réponses gouvernementales, appelle les professionnels à rester mobilisés en préparant la journée nationale de grève et de manifestations de la petite enfance le jeudi 8 avril 2010.

 

Si après cette rencontre, le gouvernement continue à ne pas vouloir entendre les revendications, la Cgt des Services Publics prendra toute sa place dans la construction de la journée nationale d’actions, de grève et de manifestation du jeudi 8 avril 2010.

 

Pour lire le tract "pas de bébé à la consigne" cliquez ci dessous

 

http://www.spterritoriaux.cgt.fr/IMG/pdf_tract_appel_8avril2010.pdflink

Partager cet article
Repost0