Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 22:42

Actifs, Retraités

 

N'oubliez pas d'aller voter !

 

ce Jeudi 20 Octobre 2011

de 8h00 à 17h00

au Coliséum

 

Pour un COS d'avenir et convivial

Pour des élus responsables, volontaires et intègres

 

Votez pour les candidats de la CGT

 

Participez au dépouillement, après 17h00

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 22:34

 

Un C.O.S  pour tous

 

            En effet, « un COS pour tous » est une démarche à laquelle la CGT  est très attachée. Toujours satisfaire le plus grand nombre, dans tous les domaines.

             Au fil du dernier mandat, nous nous sommes aperçus que nous n'étions plus les seuls à revendiquer cette notion et qu’elle était  partagée par d’autres groupes syndicaux au sein du conseil d’administration de COS. C’est une bonne chose, car l’intérêt premier des membres et de leurs familles (les ayants droits) s’y retrouve.

            Aujourd'hui, d’autres discours abreuvent les consciences, sur fond de polémique et de chiffres néfastes à la réalité des choses. Certains vont même jusqu'à tenir des propos diffamatoire envers vos élus CGT.

            Ce sont ces mêmes discours qui entrainent les auteurs à démontrer  qu’il est plus facile de démanteler que de construire.

 

En clair, opposer deux cultures, l’individualisme et la convivialité.

 

Pour la CGT, il n’y a pas d’ambiguïté, tout ce qui a été acquis par la lutte doit être maintenu, voir développé, alors ........

 

POUR GARDER UN COS

SOLIDAIRE,

CONVIVIAL,

Avec des élus  INTEGRES

ET A L’ECOUTE DE SES COLLEGUES

VOTEZ CGT

LE JEUDI 20 OCTOBRE 2011

 

La CGT se présente à vous pour briguer un nouveau mandat majoritaire de nature à préserver  TOUTES les activités et prestations actuelles.

 

Pour la CGT, les activités du COS ne se résument pas qu'aux seules professions de foi tous les trois ans.

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 22:29

LETTRE OUVERTE

Au Syndicat  Métropole SUD

 

Monsieur le Secrétaire Général,

 

            Nous venons de prendre connaissance d’une publication éditée par votre organisation syndicale et diffusée dans les services et par voie de messagerie interne Amiens complet.

            Nous sommes stupéfaits de voir que votre syndicat a très largement dépassé son rôle premier qu’est : la  défense des intérêts des salariés.

            A la lecture de ce tract, nous nous apercevons très vite que son contenu est axé sur le syndicat CGT et sur des personnes ciblées dont les détails laissent apparaitre qu’ils leurs aient accordés des privilèges particuliers au domaine de Séry.

 

                        La CGT considère que vos propos  sont des propos délaitaires et diffamatoires.

 

            Vous indiquez dans votre tract  «…Les élus du syndicat majoritaire...sont fatigués…à 5 reprises les têtes ont changé à des postes importants du bureau et du CA…que nos collègues retraités qui ont tant donné pour le COS depuis des années après avoir pris soin d’eux, retrouvent la douceur de leur foyer et de leurs pantoufles… »

            Nous ne vous permettons pas de juger du bien fondé de ces changements.  Tout d’abord, ce ne sont pas 5 têtes qui ont changé, comme vous le dites, mais 3. Et si vous vous étiez renseignés plus avant, vous auriez su que nos camarades, ci-désignés, étaient, pour 2 camarades, souffrants et en longue maladie et pour 1 autre camarade, décédé suite à une grave maladie.

            S’agissant de nos camarades retraités, nous vous le rappelons, le Conseil d’administration est composé de 18 actifs et 4 retraités. 3400 actifs et 1700 retraités. La CGT a obtenu 3 sièges chez les retraités, par la voix démocratique en 2008.

 

            A la CGT, nous l’avons toujours affirmé, les retraités  ont les mêmes droits que leurs collègues actifs, et au sein du COS, nous les considérons comme tels. Si ce n’est pas votre cas, nous ne pouvons que le déplorer. Les électeurs jugeront.

 

            Poursuivons votre tract «…le Président n’y a pas vu clair : S’il avait su que Séry, c’est la résidence secondaire du vice président, de sa famille et de ses amis, qu’il en profite autant qu’il veut, allant pour ce faire bénévolement quelques tâches pour ne pas payer la nuit, voir la semaine. De même pour le syndicat CGT O&E, pour qui l’occupation est gratuite lors d’organisation de réunions ; seul syndicat d’ailleurs à avoir cet avantage. Si le Président du COS avait su cela, nul doute qu’il se serait aperçu de la supercherie et aurait certainement orienté sa façon de penser sur le Domaine de Séry......MétropoleSUD propose :…Suppression des « passe droits ».

 

Là, purs mensonges.

 

            Les accusations portées à l’encontre de notre camarade, élu 1er vice président du COS, ainsi que notre syndicat sont totalement fausses. Il vous suffirait de vérifier les documents comptables du COS pour vous apercevoir que vos propos sont dénués de sens. Factures de location et paiements joints enregistrés en temps et en heures. Par là même, vous mettez en doute l’honnêteté de nos collègues  du service administratif du COS. Ce que nous  condamnons. Tous les comptes annuelles sont  certifiés et justes par le cabinet comptable du COS, par le commissaire aux comptes (indépendant), ainsi que par l’URSSAF. Ce qui est le plus grave, c’est d’accusé le 1er Vice Président et de surcroit sa famille et ses amis de bénéficier « de largesses » au domaine de Séry. Toutes celles et tous ceux qui connaissent notre camarade, savent pertinemment que c’est quelqu’un doté d’une intégrité exemplaire et d’un sens des responsabilités volontaires. Il ne rechigne pas à s’inscrire dans des actions de bénévolat avec d’autres camarades. La dernière action était l’implantation de plus de 1000 arbustes afin de délimiter les parcelles du terrain de camping à Séry. Sans aucune autre contrepartie. Cela s’appelle du bénévolat.

 

Par ces accusations vous salissez délibérément la CGT et ses militants, juste au moment des élections.

 

 Bizarre !

                        Nous ne l’acceptons pas.

 

            Ces histoires ressemblent étrangement à celle que notre syndicat a vécue voilà 3 ans. L’un de vos dirigeants actuels qui, à l’époque, Secrétaire Général du syndicat CGT O&E, se permettait d’accuser son Trésorier de détournement d’argent. Vérifications faites par deux commissions de contrôle financière différentes, il s’avérait que tout était faux. De ce triste épisode, notre Conseil Syndical démissionna ce triste personnage. Personnage qui, aujourd’hui, récidive et qui engage la moralité du Syndicat SUD, dans une démarche revancharde et délaitaire.

 

            Le Syndicat CGT Ouvriers et Employés d’Amiens Métropole a pour mission de défendre les intérêts et les droits des salariés. Il a le devoir de défendre ses syndiqués, ses militants. Il respecte les avis, les contradictions des autres organisations syndicales, à condition que ceux-ci restent dans la limite de la cordialité.

 

            Votre publication a dépassé cette limite.

 

            Face à ces allégations mensongères, je vous informe que le Syndicat CGT a décidé de porter plainte pour diffamation.

 

            Nous ne vous saluons pas.

 

Amiens le 17 Octobre 2011

 

Pour le Syndicat CGT Ouvriers et employés,

                                                            Son Secrétaire Général,

                                                           Bruno SACLEUX

 

Partager cet article
Repost0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 15:00

Assemblée Générale du COS

Compte rendu

L’Assemblée Générale (AG) du Comité des Œuvres Sociales (COS)

des personnels territoriaux d’Amiens Métropole s’est tenue

ce Mardi 24 Mai 2011 à l’espace Dewailly.

La présidence était assurée par Michel DAUMIN, représentant  Mr le Maire Gilles DEMAILLY, excusé.

Après la lecture du rapport moral et d’activité 2010, M. DAUMIN passa la parole à Liliane DUDZIK, trésorière générale, pour le rapport de gestion 2010.

Quelques remarques, dites techniques, furent posées parmi l’assemblée, auxquelles Madame Faille, notre experte comptable (cabinet d’expertise privé), répondit.

M. DAUMIN donna la parole à Monsieur LEPERS, commissaire aux comptes (cabinet privé), qui affirma la justesse des comptes et de la bonne santé financière du COS.

M. DAUMIN informa également l’AG du contrôle des comptes du COS effectué dernièrement par l’URSSAF pour les années 2008, 2009 et 2010. Aucune anomalie enregistrée par cet organisme, donc aucun redressement fiscal retenu. Cela signifie que nos comptes sont parfaitement tenus et suivis par notre personnel administratif et notre experte comptable.

Liliane DUDZIK présenta enfin le budget 2011. Elle réaffirma la poursuite des engagements pris en 2008, axée plus particulièrement sur la rénovation et le développement du domaine de Séry, à BOUTTENCOURT (près de BLANGY/BRESLES) dont les travaux sont en cours d’achèvement. Elle insista également, sur le fait, que toutes les autres activités du COS n’ont  pas été laissés pour compte, et que tous les objectifs proposés en 2008 sont pratiquement tous atteints : l’arbre de Noël, l’enfance, la culture, le tourisme, les chèques vacances, la carte interentreprises, l’acquisition de nouveaux locaux, rue Alexandre Dumas, l’augmentation du budget entraide, le maintien des subventions allouées aux sections, sans oublier toutes les autres allocations versées aux bénéficiaires, comme la rentrée scolaire, mariage, naissance, décès, colis retraité, vacances, chèques vacances, etc.

Aujourd’hui, nous sommes  près de 4.000 agents et leurs familles bénéficiaires d’une prestation financée par le COS.

Le remboursement annuel de l’emprunt de 800.000 € octroyé pour la rénovation du domaine de Séry ne devrait pas affecter les autres activités du COS pour les années à venir, à condition que la subvention annuelle de l’employeur reste au moins égale.

La trésorière générale a donc réaffirmé la volonté du Conseil d’Administration (CA) du COS de revendiquer auprès de notre employeur l’augmentation de la subvention annuelle. Mais dans le même temps, nous avons pris la décision d’exercer une certaine rigueur dans les dépenses de fonctionnement sur les chapitres administratif et Séry.

Notre représentante a rappelé que le mandat du CA s’achevait en Octobre prochain et que de nouvelles élections pour un mandat de trois ans auraient lieu.

Pour terminer, elle appela l’Assemblée Générale à voter pour les comptes 2010.

Aucunes questions diverses posées.

Déroulement du scrutin à l’issue de l’AG.

Nombre d’électeurs inscrits :

En 2011 : 5032 (Actifs : 3531, Retraités : 1501)

En 2010 : 4949 (Actifs : 3491, Retraités : 1458)

Nombre d’émargement :

En 2011 : 404 

En 2010 : 404

Nombre de bulletins dans les urnes :

En 2011 : 369

En 2010 : 350

Rapport moral et d’activités 2010/2009 :

En 2011 : pour : 301, contre : 57, nuls : 11

En 2010 : pour : 282, contre : 61, nuls : 7

Comptes 2010/2009 :

En 2011 : pour : 292, contre : 57, nuls : 20

En 2010 : pour : 279, contre : 61, nuls : 10

 

Deux informations importantes pour conclure :

1)     – Au dernier Conseil d’Administration (le 20/05/2011), M. DAUMIN a répondu favorablement à notre requête d’avancer l’heure des Assemblées Générales, à 15h30, au lieu de 16h00 et compte tenu de l’augmentation constante des participants aux AG, de les tenir dans un autre lieu plus approprié. Dont acte !

2)     – Tous les agents et leurs familles sont conviés à l’inauguration du domaine de Séry, le Samedi 11 Juin 2011. Visite du parc, du château nouvellement restauré, festivités, animations, restauration rapide sur place seront au programme de 10h00 à 17h00.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 07:50
L'action paie......Le Directeur Général des services a accepté, ce Mercredi matin, notre revendication. Voir la lettre ouverte, adressée au Président-Maire d'Amiens Métropole.
 
La nouvelle liste établie par la Présidente de la commission Arbre de Noël, a été approuvée et les autorisations d'absence, enfin signées, sont parties l'après midi même.
 
Que de temps perdu.....Mais notre démarche décidée et votée à l'unanimité par le Conseil Syndical de Mardi 09 Novembre a payé.
 
Tous nos acquis doivent-être défendus. La CGT, une fois encore, a été à la hauteur de l'enjeu.
 
La distribution des jouets 2010 se fera donc, normalement, à partir du Lundi 15 Novembre.
 
Jours et horaires sur "Le Parenthèse" et le site internet du COS.
 
Qu'on se le dise !
Partager cet article
Repost0
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 13:46

LETTRE OUVERTE

 

A Monsieur le Président d’AMIENS Métropole

 

 

Monsieur le Président,

 

Le groupe CGT de la commission Arbre de Noël du COS s’insurge contre le fait que les moyens existants pour le bon fonctionnement de la dite commission soient aujourd’hui réduits à néant.

Comme toutes les autres commissions du COS, la commission Arbre de Noël fonctionne à partir de membres désignés, tous les trois ans, par les organisations syndicales, proportionnellement aux résultats obtenus lors des élections pour le renouvellement du Conseil d’Administration du Comité des Œuvres Sociales.

 

Cette commission se réunit au moins trois fois par an.

A cela s’ajoute,

Au Printemps, la visite de deux fournisseurs de jouets par une délégation de six membres,

En Juin, par le choix et l’exposition aux familles des jouets ou cadeaux retenus,

En Novembre, par la distribution de ces jouets,

Et, début Décembre, par le spectacle sous chapiteau.

 

Toutes ces activités nécessitent une participation très vive d’un certain nombre de mandatés de cette commission.

Il y a naturellement besoin, pour couvrir en partie ces activités, d’autorisations d’absence.

 

Or la liste des militants nécessaires au bon fonctionnement de notre commission est sans cesse remise en cause par le Directeur Général qui est aussi le Président du COS.

 

C’est aujourd’hui le cas pour la distribution des jouets qui doit débuter Lundi 15 Novembre.

 

Le nombre d’actifs autorisait à s’absenter pour chaque session de cette distribution est de l’ordre de 1 à 3 camarades. Alors qu’il serait plus que nécessaire d’avoir au moins 4 personnes dont au moins 1 homme.

 

Il s’agit de distribuer 2.400 jouets sur deux journées pleines et, les autres jours de la semaine, sur quelques heures, durant le midi et le soir, jusque 18h30, ainsi que deux jours, dit de rattrapage, pour les précaires, les arrivants et les retardataires.

 

C’est une logistique qui nécessite de la manutention, car bon nombre de jouets sont lourds et volumineux.

Et pour des femmes, ce n’est pas évident.

Et encore moins pour les quelques retraités présents dont la plus ancienne est âgée de 75 ans.

D’ailleurs, Monsieur le Directeur Général, nous avait proposé, voilà un an, le concours de collègues du CTM, lors de l’arrivage des transporteurs.

Nous ne les avons pas sollicités. 

 

Vous êtes, aujourd’hui, loin de votre engagement.

 

Ce qui était possible avant ne peut plus l’être aujourd’hui ? Pourquoi ? Auriez-vous une idée derrière la tête ? Peut-être la même exprimée par un ou deux syndicats ?

 

Si cette activité sociale s’exerce en partie sur le temps de travail, elle occupe encore plus les temps de repos, comme pendant midi, le soir, le Samedi et aussi le Dimanche. Ce que nous acceptons volontiers, car le bénévolat, nous, nous le connaissons et le pratiquons.

 

Concernant les droits syndicaux, il est utile de vous présenter l’historique :

 

Sous les mandats de la municipalité conduite par René Lamps, dès 1974, nous avions obtenu pour les activités du COS, l’autorisation de réunir chaque commission, tous les mois, à partir de 14h30. Des tickets horaires « spécial COS » étaient attribués à chaque groupe syndical élus ou mandatés au COS, pour leur fonctionnement.  Le nombre de représentants par commission était de 19, sauf celle de l’Arbre de Noël fixait à 22.

 

Sous les mandats de la Municipalité conduite par Gilles De Robien, les tickets horaires « spécial COS » furent supprimés, les horaires des réunions de chaque commission furent fixés à 16h00, au lieu de 14h30, sauf ceux du Comité de Gestion de Séry qui, eux,  passaient à 15h00, au lieu de 14h30.

Sous l’impulsion de la CGT, vu la participation inégale de certains élus, le nombre de mandatés pour les commissions Tourisme, Culturelle, Enfance et Séry fut ramené à 15, et celle de l’Arbre de Noël à 17.

Donc, un effort considérable, de notre part.

 

Sous le mandat de la Municipalité que vous conduisez, à la veille de la distribution des jouets pour le Noël 2010, vous exercez une pression supplémentaire sur des élus ou des mandatés qui essaient de remplir avec cœur, et dévouement, une mission sociale que nous ont confiés les électeurs.

 

Notre engagement militant mérite le respect. Vous semblez passer outre,

Dans ces conditions, nous ne pouvons plus exercer pleinement notre mandat.

 

Monsieur le Directeur général n’ayant pas daigné nous recevoir, nous vous demandons, Monsieur le Président, de reconsidérer sa décision.

Dans l’attente, les moyens humains pour assurer correctement la distribution des jouets n’étant plus acquise, le groupe CGT de la commission Arbre de Noël du COS a décidé de laisser les portes closes de l’entrepôt des jouets à partir de Lundi 15 Novembre 2010.

 

Très respectueusement vôtre,

 

 

Amiens le 10 Novembre 2010

 

 

Le groupe CGT de la commission Arbre de Noël du COS

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 13:30

   

LE DOMAINE DE SERY…..

UN AVENIR PROMETTEUR !

 

 

 

 Pour la rénovation du bâtiment central du domaine de Séry, propriété du COS, située à Bouttencourt près de Blangy/Bresles,

     Pour recourir à un emprunt à hauteur de 800.000 €, à un taux d’intérêt de 3,05 % et remboursable sur 15 ans,

 Le Conseil d’Administration du Comité des Œuvres Sociales, dans une séance plénière, a voté oui, à une très large majorité, le 21 Septembre 2010.

Sur 23 Administrateurs : 18 présents, 4 représentés et 1 absent (CFTC). Pour : 16 (CGT, CFDT, Autonomes, le Président), contre : 1 (CFTC) et 5 abstentions (FO).

Vote sur la demande de garantie d’emprunt auprès d’Amiens Métropole : accord à l’unanimité moins 1 contre (CFTC).

Ce projet, ainsi voté, met en évidence le caractère responsable des élus et particulièrement celui des élus CGT qui ont pris une part très active dans ce dossier, proposant ainsi aux familles de municipaux une destination touristique de qualité à des tarifs attractifs.

L’étude réalisée, par un programmiste, voilà un an, nous proposait plusieurs scénarios. Celui qui correspondait le plus à notre attente se chiffrait à un montant de 900.000 €, sans les options. Les options sont celles-ci : Isolation thermique des combles, Isolation phonique de la grande salle et la réhabilitation des sanitaires du rez de chaussée.

A partir de cet étude, nous avons, dans un premier temps, fait appel à un architecte qui, dans ses premières réflexions, nous chiffrait le montant des travaux à plus de 900.000 €, hors taxes (TVA), hors honoraires et non compris les options. Le total du devis explosait à près de 1.400.000 €.

Financièrement, le COS ne pouvait supporter une telle dépense. Nous avons donc renoncé au concours de l’architecte.

De ce fait, des élus CGT ont démarché plusieurs entreprises du bâtiment et après réflexion approfondie, elle en a soumis une au Conseil d’Administration qui l’a retenue. Le montant des travaux n’excédera pas les 900.000 €, toutes taxes comprises et toutes les options inclues, citées plus haut.

Ces travaux correspondront : à la transformation des actuels unités de logements en de véritables chambres dotées chacune de WC, douche, télévision ; de la création de deux unités pour les personnes à mobilité réduite, au rez de chaussée en lieu et place de l’actuel logement des gardiens qui, eux, logeront dans un nouvel appartement qui sera situé au 1er étage en lieu et place de la salle à manger et de l’unité J (pour les connaisseurs) ; de l’ implantation d’une nouvelle salle à manger dans l’espace des alcôves existantes et des deux chambres K et L, attenant à la cuisine ; de la suppression des sanitaires collectifs ; de l’isolation thermique ; du remplacement de 23 menuiseries extérieures ; de l’isolation phonique des salles de réceptions du bas ; de la réhabilitation des sanitaires du bas ; de la mise en place d’une ventilation mécanique ; de la création d’une rampe d’accès en façade avant, pour les personnes à mobilité réduite ; du montage d’un escalier de secours sur l’arrière.

Ces travaux devraient durer 6 mois : début le 15 novembre, réouverture vers le mi Avril, pour le 1er étage et les sanitaires du bas et vers le mi Mai pour le reste.

Par ailleurs, et indépendamment à ces travaux, le Comité de gestion de Séry a décidé de procéder à la réalisation de parcelles de 80 à 100 m² sur le terrain de camping, par l’implantation de petites haies.

C’est un domaine qui, dès la saison prochaine, sera totalement transformé et qui devrait accueillir un nombre croissant de collègues et leurs familles. C’est l’objectif que nous nous sommes fixés. Pour ce faire, le COS a décidé de confier cette mission à un de ses agents. Cette mission aura pour but, d’une part, de mieux faire connaitre ce domaine à nos collègues et d’autre part, de prospecter auprès d’autres organismes ou comités d’entreprises, afin de leurs proposer la tenue de réunions ou de séminaires ou de séjours touristiques durant les périodes creuses et plus particulièrement en semaine.

Pour la CGT, il n’était pas question de brader un patrimoine, tel que le domaine de Séry. La décision est désormais prise par une très large majorité du Conseil d’Administration. Il y a eu un débat démocratique durant un an sur ce dossier. Il a abouti. Ce projet était inscrit dans le programme électoral de la CGT et soutenu par plus de 50 % des électeurs. Séry ne représente que 10 % du Budget général du COS. Les améliorations importantes engagées doivent enregistrer un nombre croissant de résidents, donc de  nouvelles recettes.

La CGT, quand à elle, veillera à ce que les chapitres « Social » et « loisirs » du Budget général du COS ne soient en rien affectés.

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 07:26

LA SAUVEGARDE DE NOTRE PATRIMOINE

 

Le Domaine de Séry

 

Rares sont les Comités d’entreprises ou les Comités des œuvres sociales, quand ils existent, possédant des biens immobiliers. Le COS des personnels territoriaux d’Amiens Métropole est, en ce sens, privilégié. Le domaine de Séry est une acquisition réalisée dans les années 70 dont nous pouvons être fiers et qui a permis à bon nombre de nos collègues et de leurs familles de passer des moments de détentes très appréciés à des tarifs très abordables.

 

Aujourd’hui se pose la question de la mise à la norme, de la restructuration en profondeur, du bâtiment central, de nature à répondre à l’attente des résidents. Il nous faut passer du style « auberge de jeunesse » à un style plus « 1ère classe ».

 

Ce sera bientôt le cas.

 

En effet, le Comité de gestion de Séry, composé de mandatés désignés par les organisations syndicales élues au COS, réuni ce Lundi 13 Septembre 2010, a approuvé à l’unanimité des présents (FO et CGT, la CFTC étant absente) le dernier projet présenté par le groupe CGT. Tant sur le volet travaux que sur le volet financement.

 

Accueillir de nouvelles familles dans ce domaine boisé de 5 hectares, composé d’un terrain de camping, de mobil homes et de logements, situé à Bouttencourt, près de Blangy/Bresles, à 50 km d’Amiens et à 20 km du Tréport, méritait que l’on investisse grandeur nature, en ce sens.

 

Après de multiples démarches auprès :

- d’un programmiste (bureau d’étude) qui estimait le montant des travaux à près de 1.000.000 d’€, TTC, non compris les options suivantes : l’isolation des combles, l’acoustique de la grande salle et la restructuration des sanitaires des campeurs au rez de chaussée, ce qui aurait porté la somme a plus d’un million d’€ ;

 

- d’un architecte qui, lui, estimait l’enveloppe à 950.000 € Hors taxes, non compris les options indiquées ci-dessus et non compris la rémunération des prestations intellectuelles, ce qui aurait augmenté la facture de 350.000, soit un total de 1.300.000 € ; ce qui, pour nous, était impossible financièrement.

 

- Nous avons enfin trouvé un professionnel maitre d’œuvres dont ses esquisses répondaient parfaitement à nos exigences pour une enveloppe budgétaire à la portée de nos finances.

 

Ce projet, adopté unanimement par les mandatés des organisations syndicales au Comité de gestion, devrait-être validé par le Conseil d’administration du COS, le 21 Septembre prochain.

 

Demain, le « château » vous accueillera dans 14 unités de logement redéfinies : chaque Chambre sera dotée de 2, 3 ou 4 lits, de WC, de douche et lavabo, téléviseur, du wifi.

 

Le 1er étage sera composé de 12 unités. Le logement des gardiens sera transféré à l’étage, dans l’actuelle salle de restauration et de la chambre J (pour les connaisseurs). Les 2 alcôves actuelles et les chambres K et L seront transformées en salle de restauration, contigüe à la cuisine collective. Abaissement des plafonds de 60 cm et isolation par laine de verre de 240 mm. Mise en place d’une ventilation mécanique. Pose d’un escalier de secours. Remplacement de 23 menuiseries extérieures.

 

 Au Rez de chaussée, à l’emplacement de l’actuel logement des gardiens, 2 unités seront créées pour les personnes à mobilité réduite. La grande salle de réception sera dotée de panneaux thermo acoustiques et du wifi. Création d’une rampe d’accès en façade, devant la grande salle, pour les personnes à mobilité réduite. Et enfin, les sanitaires des campeurs seront totalement redéfinis.

 

C’est l’objectif, défendu par la CGT depuis de nombreux mois, qui devrait-être atteint au Printemps 2011. Les travaux commenceraient dès cet Automne, jusqu’à Pâques.

 

900.000 € TTC seront nécessaires pour réaliser ces travaux. Toutes les options comprises. Le Comité de gestion a également approuvé le mode de financement présenté par le groupe CGT.

 

Nous aurons donc recours à l’emprunt à hauteur de 800.000 € sur 15 ans, à un taux d’intérêt très bas, selon les cours actuels. Amiens Métropole se portant caution.

 

L’autofinancement de cet emprunt serait couvert par une réduction notable des frais de fonctionnement : économies d’énergies, augmentation du nombre de résidents, révision des tarifs de location, réduction des travaux de maintenance, Ouverture annuelle plus conséquente du domaine,….Et aussi, par les gains et intérêts perçus par le fond de roulement et la subvention annuelle de l’employeur.

 

Cet autofinancement ne devrait en aucune manière altérer les chapitres social et loisirs du budget général du COS.

Pour cela, il nous faudra veiller à ce que la subvention annuelle (1,53 % de la masse salariale) votée par le Conseil métropolitain en décembre, soit versée en début d’année et non plus en Avril ou Mai, comme c’est encore le cas actuellement.

 

La CGT a toujours défendu avec intelligence ce domaine. Considérant qu’il était temps de le rénover d’une part, mais aussi, d’autre part, de mettre en œuvre une nouvelle organisation permettant de faire connaitre ce lieu de loisirs à de nouvelles familles d’employés municipaux. Pour les semaines, dites creuses, l’ouverture à des organismes extérieurs pour la tenue de réunions ou de séminaires sera prospectée.

La CGT estime que ce patrimoine, acquis voilà 36 ans par nos anciens, dont la majorité était adhérente à une autre famille syndicale, devait-être préservé. Bien sûr, l’accueil et le confort de l’époque ne correspondaient plus à l’attente des résidents d’aujourd’hui. Nous devions donc prendre une décision capitale : abandonner le domaine à son triste sort ou le rénover ? La CGT a recherché la meilleure solution, elle a fait son choix et le Comité de gestion, réuni ce lundi 14 septembre, l’a suivi.

Nous avons là respecté le souhait de notre Président défunt, notre camarade Frédéric DOMON.

       

Partager cet article
Repost0
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 09:30

Voilà une nouveauté

 

 

Les élus CGT de la commission "Arbre de Noël" sont  heureux de vous présenter, L’EXPO des jouets 2010 en photos.

 

246 jouets répartis-en quatre tranches d'âge.

  • 2010 Année de naissance
  • 2009 à 2002
  • 2001 à 1999
  • 1998 à 1996

 

Pour accéder au catalogue de votre choix, cliquez sur l'album photos souhaité qui se situe dans la colonne de droite

 

Vous pouvez également consulter la liste des jouets sur le site du COS en lien en bas à droite.

Partager cet article
Repost0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 08:30

Comité des Œuvres Sociales

Des personnels

territoriaux d’Amiens Métropole

 

Assemblée générale ordinaire

du Mardi 25 Mai 2010

 

Participation record à l’A.G. du COS : 404 présents (224 en 2009) dont 343 actifs et 61 retraités.

 Du jamais vu.

Malgré l’acharnement du syndicat CFTC, largement médiatisé, sans doute leur seul moyen d’expression, sur un dossier en plein étude –le domaine de Séry- rien n’y fit !

Les collègues ont voté à 80 % pour le rapport moral d’activité 2009 et les comptes 2009.

Il faut dire que la CGT avait mis en œuvre les moyens nécessaire pour inciter les collègues à participer à cette assemblée générale.

Cette polémique orchestrée par la CFTC, à l’égard de la CGT, n’a desservit que ses propres auteurs.

Une sacrée leçon de démocratie....

Merci aux 404 collègues d’avoir fait l’effort de s’être déplacé.

 

Emargements :                                              404 (224 en 2009) soit + 55 %

Bulletins dans l’urne :                                    350 (209 en 2009) soit + 60 %

 

Rapport moral d’activité 2009 : pour :282 soit 80 % (155 en 2009, soit 74 %)

                                                   contre :   61 soit 17 % (47 en 2009, soit 22 %)

                                                   abstentions :  7 (7 en 2009)

 

 

Comptes 2009 :                          pour :   279 soit 80 % (137 en 2009, soit 65 %)

                                                   contre :  61 soit 17 % (50 en 2009, soit 24 %)

                                                   abstentions : 10 (12 en 2009)

Partager cet article
Repost0