Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2010 3 17 /02 /février /2010 09:04

Sommet social du 15 février

Ce que la CGT a dit
lundi 15 février 2010, par Frédéric Dayan

Voici les principaux axes de l’intervention du secrétaire général de la CGT lors du sommet social convoqué par le chef de l’Etat.


Bernard Thibault était accompagné d’Agnès Naton, secrétaire de la CGT et d’Eric Aubin, membre de la commission exécutive de la CGT (en charge du dossier des retraites)


Cette réunion est sensée définir un « agenda social ». Nous ne pouvons pas faire abstraction du contexte dans lequel elle se situe pour déterminer les priorités à inscrire à l’agenda.


Manifestement, le contexte n’est pas du tout celui d’un retour progressif à la croissance.


Les syndicats de salariés viennent de le réaffirmer ensemble : la situation économique et sociale reste très dégradée et très préoccupante pour les salariés, les retraités, les chômeurs, les jeunes qui subissent durement les conséquences d’une crise qui s’installe dans la durée alors qu’ils n’en sont pas responsables.


Ils constatent qu’au-delà des discours officiels et des constats qui se sont multipliés sur la nécessité d’un changement des règles qui ont prévalu depuis plus de 20 ans, la recherche de la « compétitivité » se poursuit avec les mêmes critères.


La gestion des entreprises emprunte les mêmes recettes : la pression sur les conditions sociales pour espérer un retour des dividendes aux actionnaires le plus vite possible.


La machine est censée repartir sur les mêmes bases que celles qui sont à l’origine de la crise.


La CGT pose 5 exigences pour une nouvelle dynamique de croissance :

  Pour lire la suite cliquez sur le lien ci dessous

http://www.cgt.fr/spip.php?article36919link

Partager cet article
Repost0