Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 09:55
 

Une dignité retrouvée


Le rapport de forces est large avec des cortèges de manifestants très colorés et très diversifiés. Ainsi il y a des jeunes et des retraités, des femmes et des hommes issus de nombreuses professions. Tout ce beau monde a beau être caricaturé par le gouvernement qui ne voit là que des «gueulards» qui ne comprennent rien au monde moderne, ils restent mobilisés.


Comment est-ce possible?


Peut être parce que la plus grande force de ce mouvement social c’est qu’il redonne de la dignité à des millions de salariés du public comme du privé. Des hommes et des femmes responsables qui voient les puissants dilapider le fruit de leur travail. Organisation du travail stérile, restructuration abjecte, finalité des objectifs tronquée, chartes aussi contraignantes qu’inutiles, réforme injuste...


Tous ces «gueulards» sont tous unanimes sur le fait que nous avons une société qui marche sur la tête. Oui, ce mouvement porte le besoin de plus de justice sociale, le besoin de retrouver l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle et ce tout au long de sa vie. Le besoin de sécuriser les emplois et les déroulements de carrière. Que le besoin d’avoir fait des études ne serve pas qu’à soi mais aussi pour les autres dans une finalité et un sens du travail retrouvé. Donc oui, ce mouvement porte bien en lui des questions sociétales!


C’est pour ça que les vacances ne vont pas être une coupure, car les salariés mais aussi les Français,
dans leur grande majorité veulent que des choses changent. S’ils ne savent pas encoretrès bien ce qu’ils veulent, ils savent en revanche très bien ce qu’ils ne veulent plus.
Faire parler nos collègues sans relâche, pour que toutes ces revendications latentes, derrière le dossier des retraites explosent et qu’au «20heures»on nous lâche avec le tour de France des pompes à essences!


Les ingénieurs et cadres sont dans cette colère qui monte, avec les jeunes, les femmes, les précaires...
L’important pour nous tous c’est de faireen sorte qu’elle s’exprime sous toutes les formes d’actions
possibles.


Permettre aux ingénieurs et cadres de se compter, c’est leur permettre de gagner en confiance.
Alors ne les décevons pas! Portons à leur connaissance la pétition de l’UGICTet l’ensemble de nos propositions revendicatives. Dans les manifs, dans nos services, posons la question de l’adhésion!


Bonne manifestation jeudi! Bonne pétition! Bonne syndicalisation!

Partager cet article
Repost0

commentaires